Après les mauvais résultats sportifs obtenus aux JO de Tokyo de 64 (1 seule médaille d’or en équitation obtenue par le catalan Pierre Jonquères d’Oriola), le Général de gaulle souhaite lui aussi que la France honore et retrouve son rang de grande nation.

Lorsque le Comité International Olympique attribue à Mexico l'organisation des Jeux Olympiques de 1968, les fédérations sportives du monde entier recherchent des lieux d'entraînement situés à des altitudes similaires à Mexico (2300m).

L’idée de créer un centre d’entraînement pré olympique se dessine sous l’impulsion de Maurice Herzog, alors Ministre des sports. Plusieurs sites candidats furent identifiés : Val d’Isère, Tignes, Barcelonnette et Font-Romeu. Rapidement le choix se détermine sur Font-Romeu. L’altitude du site (1850 m), l’ensoleillement et la latitude (la plus basse de France) furent déterminants dans cette décision.
L'architecte Roger Taillibert est choisi pour donner corps au projet. Il se présente sous la forme d'un vaste amphithéâtre, protégé des vents dominants et largement ouvert sur le panorama grandiose de la Cerdagne. La proposition architecturale fut de créer une unité de lieu avec une continuité entre les chambres, la restauration, les installations sportives et médicales afin d’éviter des pertes de temps liées aux déplacements parfois difficiles en condition hivernales.

En février 1967, le tout nouveau Centre National d’Entrainement en Altitude est inauguré et les installations sportives accueillent leurs premiers sportifs. La préparation pré olympique peut commencer... Les plus grands champions, français et internationaux, vont dès lors, fréquenter régulièrement ce haut lieu de l’entrainement sportif.

La France obtient 15 médailles, dont 7 d’or en 1968.

LE CENTRE D’ENTRAÎNEMENT EN ALTITUDE S’ENRICHIT D’UN LYCÉE ET D’UN COLLÈGE SPORTIF ET CLIMATIQUE.

Très vite, les autorités françaises décident d'associer un lycée au Centre d'Entraînement afin d’aider les jeunes talents français à réussir dans leur double projet, sportif et scolaire. Les premières sections sports études françaises sont installées à Font-Romeu à la rentrée 1967. Le Collège et le Lycée Climatique et Sportif Pierre de Coubertin accueillent les élèves du secteur, des élèves sportifs de toute la France et ainsi que des élèves asthmatiques suivis par des établissements de santé environnants.

Tous ces jeunes sportifs trouvent là des structures uniques et adaptées à leurs sports de prédilection et à leurs études. Depuis la création du centre d’entraînement des centaines d’élèves ont ainsi alimenté les équipes de France pour participer aux Jeux Olympiques et aux grandes compétitions internationales.

Dossier élaboré par Jean-Claude POUS "De Font-Romeu à Mexico / Du Mazerat à la Cité pré-Olympique"


LE CNEA de FONT-ROMEU, UNE NOTORIÉTÉ INTERNATIONALE

Aujourd’hui, le CNEA accueille tout au long de l’année des sportifs de haut niveau venus du monde entier. Depuis 1968, plus de 200 sportifs qui ont choisi Font-Romeu pour la préparation des grandes échéances internationales ont été médaillés olympiques.

Créé en 2009 à proximité du centre d’entraînement, une unité de l’UFSTAPS permet aux élèves bacheliers de continuer à s’entraîner sur le site du CNEA tout en poursuivant un cursus universitaire. Le quotidien l’équipe couronna cette synergie exceptionnelle en attribuant en 2009 le titre de « Ville la plus sportive de France » à Font-Romeu.

L’implication municipale et communautaire accompagne également de façon complémentaire cet enjeu sportif par une politique dynamique en proposant d’autres activités et infrastructures périphériques, en soutenant le tissu associatif sportif local et en proposant de nombreux évènements sportifs. En 2018, le CNEA fête ses 50 ans et s’affiche comme une base de préparation Olympique en perspective des JO Paris 2024.

  • 1963

    De nombreux cyclistes, boxeurs, escrimeurs, haltérophiles fréquentent déjà Font-Romeu pour se préparer aux grandes échéances internationales. Parmi ces sportifs, Christian Noël fut médaillé de bronze en escrime au fleuret par équipe aux Jeux de Tokyo en 1964.
  • Février 1967

    Après deux ans de travaux, le Centre National d’Entraînement en Altitude est inauguré. L’équipe de France féminine de gymnastique fût la première équipe accueillie. La richesse des installations sportives (piste d'athlétisme, 3 stades, patinoire, salle de combat, salle d'armes et de tir, gymnase,...) attire de nombreuses fédérations nationales et étrangères. La préparation pré olympique peut commencer... Les plus grands champions, français et internationaux, vont dès lors, fréquenter régulièrement ce haut lieu de l’entrainement sportif.
  • Septembre 1967

    Le Centre d’Entraînement en Altitude s’enrichit d’un lycée et d’un collège sportif et climatique.
    La 1ère rentrée scolaire accueille 164 filles et 216 garçons, dont 90 asthmatiques légers et 130 espoirs sportifs (de la 6ème à la 3ème). Après quelques balbutiements, Mr Barragué sera nommé Proviseur du lycée climatique et sportif mixte de Font-Romeu. Le chef d’établissement sera assisté par Mr Gérard Garroff et M Jean-Claude Pous pour toutes les questions relatives au suivi du double projet sportif et scolaires des sportifs. Ces deux cadres nommés par le Ministère des Sports disposeront d'un effectif de 32 agents dédiés uniquement à la Cité pré olympique. Leur engagement respectif et leurs visions partagées joueront un rôle déterminant au développement et à la pérennité du site.
  • 1968

    La France obtient 15 médailles, dont 7 en or.
  • 1982

    L’équipe de France de Football, emmenée par l’entraîneur Michel Hidalgo et son capitaine Michel Hidalgo, prépare la Coupe du Monde au CNEA de Font-Romeu. L’équipe de France atteindra les demi-finales, meilleure performance des bleus depuis 1958. La Coupe du Monde organisée en Espagne sera remportée par l’Italie.
  • 1986

    La première pierre de couverture de la piscine de 50 mètres est posée le 03 Mai 1986 par Christian Bergelin, secrétaire d’État au sport, grâce à l’impulsion de « Gérard Garroff ». La piscine 50 mètres porte son nom.
  • 2009

    Le quotidien l’équipe couronna cette synergie exceptionnelle en attribuant en 2009 le titre de « Ville la plus sportive de France » à Font-Romeu.
  • 2016

    En application de la loi n°2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République (Loi NOTRe), la région OCCITANIE prend la charge du patrimoine immobilier qui lui a été transféré, de son fonctionnement technique (restauration, hébergement, entretien général et technique) ainsi que des personnels concourant à l’exercice de ces missions. L’entité CREPS conserve l’accueil des sportifs de haut niveau pour le développement de leur double projet de réussite sportive et éducative ou professionnelle et la participation au réseau national du sport de haut niveau, la mise en œuvre de formation initiale et continue dans les domaines du sport, de la jeunesse et de l’éducation populaire ainsi que des personnels concourant à l’exercice de ces missions.
  • 2018

    En 2018, le CNEA fête ses 50 ans et s’affiche comme une base de préparation Olympique en perspective des JO 2024.
  • 2019

    La Région Occitanie finance la rénovation de la piste d’athlétisme Un nouveau bâtiment voit le jour en Août 2019 pour accueillir les délégations nationales et internationales.
parallax background


ATL